La capitalisation des SCPI et OPCI grand public dépasse les 50 Md€

Les statistiques communiquées par l’ASPIM sur les fonds d’investissement immobilier de la pierre-papier au 2ème trimestre 2017 confirment à nouveau le succès inédit qui s’est amorcé au début de l’année. La collecte nette des SCPI et OPCI totalise un montant de 6,5 Md€ dont 3,8 Md€ pour les premières et 2,7 Md€ pour les seconds. Quant à la capitalisation, la valeur affichée sur la seconde période a rapidement devancé celle du 1er semestre et affiche désormais un total de 60 Md€. La part des OPCI a elle aussi augmentée et représente actuellement 20% de l’ensemble de ces fonds. Cette hausse généralisée a propulsé les deux piliers de la pierre papier au sommet de la gloire. Cela signifie que de plus en plus d’investisseurs portent encore un intérêt grandissant à ces véhicules de placement malgré une baisse de performance récurrente et au-delà des appréciations négatives émises au sujet d’une collecte excessive.

SCPI et OPCI 2017 : Un niveau de collecte record

Le 1er semestre 2017 fait état d’un bilan exceptionnel pour les SCPI. Affichant une collecte vertigineuse qui s’élève à 3,8 Md€, soit une hausse de + 56% par rapport à la même période un an auparavant, les six premiers mois annoncent vraisemblablement une saison fructueuse pour l’année 2017. Et si on a atteint le record sur la première moitié de l’exercice en cours, les tendances continuent à s’amplifier au 2ème trimestre. On espère donc atteindre un volume global annuel compris entre 8,5 Md€ et 8,7 Md€, également en progression par rapport à l’année précédente (5,6 Md€). Pour les 14 OPCI grand public recensés, le 1er semestre 2017 s’est lui aussi démarqué avec une importante levée de fonds en progression de + 36% par rapport à 1S 2016, soit 2,7 milliards Md€. Sur l’année, la collecte des OPCI devrait quant à elle excéder 5,5 Md€ et s’apprécierait donc en hausse par rapport à l’année 2016.

La capitalisation à son plus haut degré

Si on parle d’une année record, c’est clairement parce que les résultats sur les mois écoulés s’affichent intégralement en hausse. En effet avec la collecte, l’on rapporte aussi une capitalisation à un niveau record dépassant les 50 Md€, soit un peu plus du double de 2010 qui était à 22,5 Md€. On peut dire que les performances des années précédentes sont vraiment loin derrière (47,2 Md€ à fin juin 2016 pour une hausse de 25% et 52,2 Md€ à fin 2016 pour une hausse de 13%). La capitalisation des SCPI aurait contribué en grande partie à cette révolution avec un total d’encours de 47,7 Md€ au 30 juin 2017. Rappelons qu’un an avant, cette valeur se situait à 17,5% en dessous (soit 40,6 Md€). Celle du 31 décembre 2016 s’élevait à 43,5 Md€ (soit +9,7% sur 6 mois). Les OPCI y auraient également mis des siens avec une hausse remarquable de 72% sur un an et 30% sur 6 mois. S’élevant en effet à 6,6 Md€ au 30 juin 2016 et 8,7 Md€ au 31 décembre 2016, leur capitalisation au 30 juin 2017 se monte à 11,3 Md€. Avec un tel chiffre, les OCPI représentent d’ores et déjà 20% de l’encours de l’ensemble de ces fonds immobiliers non cotés.

Les SCPI les plus prisées

La montée en force des SCPI est notamment due aux performances de ses produits phares entre autres les SCPI d’entreprises et les SCPI spécialisées. Ces deux catégories ont attiré à eux-seuls 99,12% de la collecte globale et ont totalisé un encours de 38 Md€. En matière de collecte, les premières ont engrangé 1,88 Md€ au 1er semestre 2017 dont 1,57 Md€ pour les SCPI de bureaux (54,6% des SCPI d’entreprise) et 290,27 Md€ pour les commerces. Leur capitalisation respective s’élèvait à 31 Md€ et 7,1 Md€. Les véhicules spécialisés (santé, maisons de retraite, environnement,…) pour leur part ont rassemblé un flux de 730 millions d’euros (plus de 500 millions générés la SCPI Primovie) et cumulé un total d’encours de 1,93 Md€. Concernant les sociétés de gestion ayant enregistré les plus gros volumes de collecte, ce sont toujours les meilleurs éléments qui apparaissent en tête de liste. Amundi leader durant deux années successives, conserve la première position tous produits confondus avec des souscriptions nettes d’un montant de 1 337 millions d’euros. Primonial REIM s’approprie la deuxième place dans le classement général mais reste le pionnier des SCPI avec une collecte nette de 928 millions d’euros.