Immobilier : choix n°1 des Français pour créer un patrimoine

Dans le contexte actuel, l’immobilier représente un atout sûr en matière de placement. Favorisée par la mise en place de programmes fiscaux particulièrement avantageux, la pierre physique conserve une longueur d’avance dans le classement des supports préférés des français. Opinion Way l’a d’ailleurs prouvé à travers une enquête réalisée en avril dernier. D’après le spécialiste en sondages marketing, l’intérêt de la majorité se penche encore vers le secteur de l’immobilier locatif. Cet engouement est d’autant plus accentué par les politiques de défiscalisation susvisées et concerne à peu près tous les segments de ce marché. L’étude révèle ainsi que 60% des investisseurs optent pour l’investissement dans la pierre dont 34% dans la pierre physique, 18% pour les PEL et 8% dans les SCPI.

Source de revenus confortables et pérennes

Le rendement est souvent mis en avant dans le projet d’investissement immobilier. Bien que ce ne soit pas le seul critère pris en compte dans l’évaluation de la performance du placement, il demeure une référence incontournable dans le choix de ce dernier. Parmi tous les placements sur le marché, la pierre physique génère un rendement très avantageux. Cet atout est non seulement soutenu par des revenus élevés mais également pérennes. En opérant outre des stratégies efficaces en accord avec les besoins et les tendances du marché (sélection des biens et des locataires entre autres), ce type de placement offre d’autres avantages inégalables. Ce qui le place à ce jour au cœur des intérêts des investisseurs Français. Rappelons que le rendement net (avant impôt) d’un investissement dans l’immobilier locatif environne actuellement les 4%, contre 3% pour l’assurance-vie et 1% pour le livret A.

Une incitation fiscale en faveur de l’immobilier locatif

Cela n’a plus de secret pour personne. La réduction d’impôts est un autre atout non négligeable que la pierre physique est parfaitement en mesure d’offrir à ces épargnants. Dans l’immobilier locatif, les projets d’investissement côtoient de nombreux mécanismes de défiscalisation. Il en est principalement question d’alléger les charges fiscales sur les revenus générés et les plus-values de cession. Cela donne lieu à un rendement favorable combiné à une économie d’impôts durable et une rentabilité locative garantie.

Les SCPI en plein boom

L’investissement immobilier locatif a stimulé une collecte nette supérieure à celle des liquidités (17%) et des actions cotées (13%). Si on constate ce dynamisme dans l’ensemble du secteur, on met particulièrement un accent sur les Sociétés Civiles de Placement Immobilier qui ont généré une collecte colossale de 2,3 milliards d’euros durant le 1er trimestre 2017. On rapporte cependant que le marché de l’offre est à l’heure peu porteur et que les professionnels dans le domaine ont du mal à gérer la situation. Opinion Way fait également constater que suite à ce phénomène, les SCPI ont dû se ranger du côté des placements financiers pour compenser l’erreur. Et d’ajouter que malgré la notoriété de ces véhicules de placement, les dispositifs fiscaux tels que la loi Pinel sont eux-aussi très appréciés (45% sur les 60% personnes interrogées).