L’immobilier coté, toujours en tête de liste

Bien que les performances des placements en immobilier coté n’aient pas été des plus importantes en 2016, les foncières cotées en bourse restent encore les meilleurs placements à faire pour une rentabilité intéressante sur moyen et long terme. Avec un rendement annualisé de 15,9%, l’immobilier côté tient la tête de file dans le classement des placements longue périodes, y compris sur celui de 5 ans. D’une manière générale, l’immobilier reste l’un des placements les plus sûrs et l’un des plus rentables, une étude vient de le confirmer.

Les placements immobiliers toujours performants

L’immobilier représente depuis toujours l’un des placements les plus rentables que l’on puisse faire pour avoir un rendement sur moyen ou sur du long terme. Les actifs situés en région parisienne sont ceux qui sont les plus rentables sur une période sur six, suite à une très forte revalorisation des actifs résidentiels qui se trouvent dans cette région qui s’en est suivie d’une baisse. Il ne faut pas non plus oublier les SCPI, ces dernières connaissent également des performances intéressantes notamment avec des TRI compris entre 4,9% sur une période de 5 ans et de 10,3% sur une période de 40 ans. Bien que les SCPI ne soient pas toujours en tête de liste pour être les plus performants, elles ne sont pas non plus en reste. Enfin, il y a les placements assurance-vie, on note une baisse de performance importante dans le domaine des TRI de 2,5% seulement sur une période de 5 ans.

Les foncières cotées en tête de liste

De tous les placements immobiliers rentables sur moyen et sur long terme, jusque-là, rien ne détrône les foncières cotées et cela sur la plupart des périodes qui ont été analysées. Si l’année dernière, les foncières cotées étaient en tête de liste sur presque toutes les périodes sauf sur 30 ans, cette année elles échappent aussi la période de 10 ans et de 40 ans. Les TRI enregistrés sont entre 3,2% sur 10 ans et 15,9% sur 5 ans dans le meilleur des cas. Des études réalisées dans ce domaine ont en effet démontré que sur une période de détention de plus de 3 à 5 ans, les performances des foncières cotées se mettent au même rang que celles de l’immobilier physique. Idéalement, elles ne sont donc rentables que sur 5 ans tout en offrant les meilleurs rendements cependant !